Forum de la Team d'Airsoft D.E.G.A.T
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Manuel Tactique partie 3 - Les différentes écoles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Captain Anarchy
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 892
Age : 31
Localisation : Cluny
Team : D.E.G.A.T
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Manuel Tactique partie 3 - Les différentes écoles   Mer 26 Déc - 11:35

Troisième partie
Les doctrines.

Il existe "grosso modo" deux doctrines ou écoles différentes en ce qui concerne l'emploi des FM. L'adoption de l'une ou de l'autre débouche sur la sélection de matériels différents.

Les doctrines américaines d'emploi pour les groupes d'appuis :

La doctrine américaine prône la préférence du volume du feu sur la précision du tir et ce quelque soit l'action menée : offensive ou défensive, à courte ou à longue distance. Ce qui est important aux yeux des américains c'est de crée entre leurs soldats et ceux de l'adversaire un véritable mur de feu infranchissable, l'école américaine trouve sont origine dans la guerre du Vietnam. Durant ce conflit, l'armée américaine employa une tactique des plus désastreuses. La manœuvre classique de l'infanterie, telle qu'elle est définie dans tous les manuels militaire et qui a pour but de détruire un
adversaire opérant dans un secteur donné, peut se résumer à ces trois mots : rechercher- fixer- détruire. Ces 3 phases sont normalement assurées par l'unité charger de cette mission. Or les crânes d'œufs du pentagone se sont dit que si l'on voulait éviter de trop grosse pertes, pertes qui le plus souvent ont lieu lors de la phase de destruction il ne fallait plus que celle ci soit du ressort de l'infanterie. L'unité de combat devait se contenter de rechercher et de fixer l'adversaire puis de le maintenir à distance en attendant l'intervention de l'artillerie ou de l'aviation, donc de garder une
position statique pour ne pas recevoir ces propres obus sur le coin de la gueule. Les vietnamiens qui avaient cerné le problème trouvèrent la solution. Ils devaient s'approcher au plus prêt des GI empêchant ainsi toute intervention de l'artillerie ou de l'aviation. les soldats américains ne sachant plus manœuvrer ce faisaient tailler en pièces. Le combat d'infanterie est avant tous mobile pour pouvoir garder l'adversaire à distance les américains auraient dû disposer d'une forte puissance de feu.
Or l'unique M 60 présente dans le groupe de combat ne pouvait prétendre à elle seule accomplir cette tache, d'ou l'idée de disposer dans chaque groupes de 2 FM. Qui dit 2 FM dit 4 hommes mobilisés donc perte de mobilité, il était donc nécessaire de mettre au point une arme automatique plus légère
qui ne requière qu'un servant, ce qui abouti au programme SAW. Actuellement la position américaine est différente est plus réaliste que lors de la guerre du Vietnam. Ils reconnaissent l'inutilité du tir à outrance est l'importance de la manœuvre. En cas de rencontre à longue distance ils préconisent dans un premier temps le volume de feu afin de prendre l'avantage, cet avantage assuré il n'est plus nécessaire de dépenser de nombreuses munitions. Les tireurs FM se contentent "d’occuper" l'ennemi pourl'empêcher de relever la tête. Le tir des FM fixe l'adversaire le temps que l'élément d'assaut manœuvre pour le détruire. L'armée américaine dispose actuellement de deux M249 par groupe de combat soit 6 par section + deux M60 dans le groupe commandement de la section Lors d'une attaque les FM en 5,56mm montent à l'assaut tandis que ceux en 7,62mm effectuent des tirs
d'appuis à partir d'un emplacement fixe.

Les doctrines anglaises

La position anglaise, qui constitue la 2ème école, prône le tir en mode automatique uniquement à courte distance. Les tirs à longue distance doivent être exécutés au coup par coup rapide. Par tradition, les anglais ont toujours considéré avec méfiance les armes automatiques. Avec la France,
l'Angleterre fut l'un des dernier grands pays à doter son armée d'un fusil permettant le tir automatique. Ils ont toujours favorisé la précision du tir au volume de feu. Ils disent qu'à longue distance un volume de feu important n'a d'autre conséquence que d'interdire à l'adversaire de riposter et non de pouvoir le détruire. Les anglais qui disposent de 2 FM par groupes de combat préconisent l'alternance des modes de tir entre les 2 armes. L'une tire en semi-automatique tandis que l'autre tire par rafales courtes, de cette manière le tir n'est jamais interrompu même lors des changements de
chargeurs. L'alternance des modes de tir entre les 2 armes leur permet d'éviter le problème de "cook-off" qui apparaît sur une arme automatique fonctionnant à culasse fermée lorsque la cadence de tir et trop élevée.
Toutefois cette discipline de feu nous semble difficile à maintenir de façon vraiment satisfaisante. Les 2 armes ne doivent tirer ensemble en mode automatique qu'en cas de "clash" a courte distance. Les britanniques prévoient même l'éventualité de pouvoir acquérir les cibles avec leurs FM un peu à la manière des "snipers". Les anglais, il faut le signaler, utilisent comme FM une version à canon long mais toujours à chargeur de leur SA 80 : la L 86A1 LSW (light support weapon).

_________________
Captain Anarchy
Your Mother Suck Cocks in Hell ... Google Translate ON
Ta Mère Suce des Coccinelles [oO]




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Manuel Tactique partie 3 - Les différentes écoles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les différentes partis de la moto
» Les différentes sortes de serrage moteur 2
» PROPOSITION d'un grand sujet sur les différentes roches
» Photos différentes couleurs fond de compteurs
» Les différentes barres libres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.E.G.A.T :: L'ATELIER TECHNIQUE :: Tactique-
Sauter vers: